Les Producteurs engagés

Les producteurs engagés

dans le monde

Cameroun

C’est au Cameroun en 2017 que la démarche Chocolatiers Engagés se concrétise. Ce pays est initialement loin d’être connu pour son cacao de qualité. Il est plutôt cantonné à son rang de 5ème pays producteur, fournissant principalement les circuits industriels. Un cacao sans origine claire. Sans producteur auquel associé la fève. Un cacao sans saveur.

La culture du cacao camerounais reste cependant traditionnelle : les cacaoyers s’épanouissent à l’ombre de grands arbres à bois, dans des forêts encore préservées de la culture intensive. La productivité à l’hectare demeure bien faible du fait de l’âge des cacaoyers et du manque de technicité des planteurs. C’est ainsi que la plupart des planteurs camerounais subsistent avec en moyenne deux hectares de terre et 350kg de cacao/ha ce qui ne leur permet pas de sortir de la pauvreté.

Le gouvernement Camerounais a souhaité prendre le virage de la qualité et du cacao d’excellence. Ainsi, le Conseil Interprofessionnel du Cacao et du Café du Cameroun (https://cicc.cm/) a développé le programme « New Generation » qui vise à accompagner et former les jeunes générations à des itinéraires techniques de cacaoculture sur une période de trois ans : fourniture des plants de cacaoyers, techniques de culture sous ombrage avec diversification, taille, récolte, centre de fermentation, séchage…Le programme suscite l’engouement chez les jeunes ce qui représente une véritable force pour la cacaoculture camerounaise.
Les chocolatiers français se sont donc associés à cette initiative et cinq coopératives ont été accréditées Chocolatiers Engagés.